Roadtrip en Sicile : Le tour de l’île en 2 semaines.

Une terre volcanique bordée par des eaux turquoises, une nature généreuse et des richesses historiques allant des temples grecs aux églises baroques… Un séjour en Sicile, c’est la promesse de vivre une expérience intense ! Entre histoire, traditions, et belles plages, la Sicile se découvre peu à peu comme une terre mystérieuse. Un road trip permet de profiter de cette jolie île italienne et d’en découvrir les sites touristiques incontournables. Alors comment s’organiser pour faire un road trip en Sicile et visiter un maximum d’endroits en 2 semaines ?


Organiser son road trip en Sicile

Le road trip est le meilleur moyen de choisir soi-même son itinéraire, ses points de chute, et ses lieux de visite. Je vais vous parler ici de notre parcours, mais libre à vous de le modifier selon votre durée sur place, vos envies de visites, votre aéroport d’arrivée, et votre timing…

Nous avons choisi de faire des haltes à 5 endroits différents, d’y passer quelques jours pour visiter et profiter, et de dormir en Bed and Breakfast, de façon à être plus proches des habitants et de pouvoir échanger avec eux.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Catane, et avons fait 5 étapes sur les 2 semaines en restant environ 3 jours à chaque endroit, et en roulant en moyenne 150 kms entre chaque étape.

Les 5 étapes de notre road trip en Sicile

Nous n’avons pas visité tout ce que nous avions prévu, mais pas loin. Il faut aussi prévoir dans le programme un peu de détente et de plage. Car c’est aussi ça la Sicile… mer, plage, et soleil !

Les lieux visités lors de notre road trip

Petits conseils pour préparer votre voyage :

  • Réservez votre vol à l’avance : 2 aéroports en Sicile – Palerme et Catane – Pensez à Easy Jet ou Ryanair qui pratiquent des tarifs intéressants. Pour info, Roissy CDG dessert Catane, et Orly dessert Palerme.
  • Réservez votre voiture de location pour la récupérer à l’aéroport. Attention ! Les loueurs de voitures italiens vous demandent souvent une CARTE DE CREDIT et non DEBIT pour la caution du véhicule. Il arrive souvent qu’ils vous refusent la location si vous leur présentez à l’arrivée une carte marquée ‘débit’ (vérifiez votre carte de paiement, et si elle est marquée ‘débit’ mieux vaut vous procurer une carte de crédit avant de partir auprès de votre banque ou par exemple chez Carrefour Banque (Carte Pass)). Le plafond de votre autorisation de carte devra être supérieur au montant de votre caution, pensez à relever le plafond avant de récupérer le véhicule. Et dernier conseil, louez votre véhicule sur internet avant de partir et choisissez un loueur connu et ‘sérieux’. Beaucoup de touristes ont des problèmes avec les locations de voitures en Sicile. Nous avons réservé à l’avance chez Thrifty (groupe Hertz), avec une assurance auto pour les 15 jours (certains se plaignent que l’assurance de la carte bleue ne suffit pas – à vous de voir) et tout s’est bien passé. Nous devions avoir une FIAT 500XL, mais il n’y en avait aucune disponible, nous avons eu à la place une Audi A3 pour les 15 jours. Nous avons rendu le véhicule en dehors des horaires d’ouverture du loueur, nous avons donc laissé les clés dans la boîte prévue à cet effet et avons pris le véhicule en photo au cas où l’on nous aurait trouvé un dommage sur le véhicule après coup…Pensez-y!
  • Dernier point : réservez vos hôtels ou Bed and Breakfast à l’avance sur internet. A noter : la plupart des B&B veulent être payés en espèces… alors prévoyez toujours la somme en liquide quand vous arrivez. Sur les 15 jours, vous n’avez pas toujours un distributeur sous la main, alors pensez-y!

Etape 1 : RAGUSA

La ville de Ragusa Ibla

Après un vol Easy Jet Paris Roissy – Catane, nous avons récupéré notre véhicule de location et sommes partis pour notre 1ère étape à Ragusa. Le périple commence et nous voilà dans la vraie ambiance sicilienne ! Ragusa, quelle jolie ville typique au charme fou.

Ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Ragusa est une jolie ville baroque, encaissée dans un paysage montagneux. Il est agréable de flâner dans ses petites ruelles et sur la place, d’admirer son superbe duomo et ses églises baroques, de profiter de ses petits restaurants siciliens (pâtes, pizzas, arancini, cannoli, glaces à l’italienne…), et de son joli parc Giardini Iblei dans lequel les palmiers sont rois !

En vous promenant dans Ragusa, vous pouvez même grimper dans les ruelles et escaliers, et surplomber la ville. Vue à couper le souffle garantie !


Syracuse – l’île d’Ortigia

Syracuse se visite à pieds en se promenant dans les ruelles jusqu’à l’île d’Ortigia. Il n’est pas très facile de se garer en centre ville, mieux vaut opter pour le parking payant d’Ortigia. Il se trouve le long de la mer en sous-sol et il est assez bien indiqué. Il vous en coûtera environ 15€ par 24 h mais au moins, vous serez tranquilles. 😉

Syracuse est une superbe ville chargée d’histoire, et l’île l’Ortigia en est le centre historique. Laissez-vous entraîner par le charme de cette ville et par ses sublimes bâtiments historiques. Ne manquez pas la superbe place ‘Piazza del Duomo‘, les ruelles, la fontana di Diana, et le Castello Maniace.


Syracuse : le parc archéologique Néapolis

Ce parc archéologique est surprenant : il rassemble dans la partie nord de la cité antique un théâtre grec, le plus vaste de la Sicile et l’un des plus grands du monde grec, et un amphithéâtre romain qui est d’ailleurs l’un des plus grands d’Italie. Tous deux sont assez bien conservés.

Profitez de votre passage dans cet endroit pour rentrer dans l’oreille de Denys, une cavité haute de 23 m et longue de 65m, dans laquelle la résonance et l’écho sont impressionnants !

  • Infos pratiques : Tarif 10€ adulte, gratuit pour les moins de 18 ans.
  • Adresse : Viale Paradiso, 96100 Siracusa. Parking sur place.

La nécropole de Pantalica

Un joyau de la Sicile qui ne peut que combler les amateurs de paysages grandioses ! Un site classé UNESCO qui allie la rando-nature et la découverte de vestiges paléolithiques et byzantins. La nécropole de Pantalica compte plus de 5 000 tombes taillées dans la roche près de carrières à ciel ouvert et datant essentiellement du XIIIᵉ au VIIᵉ siècles avant JC.

Il n’est pas très facile d’en trouver l’entrée car peu de panneaux sur la route annoncent la nécropole. Alors, on cherche un peu et on se gare où l’on peut aussi, car ici pas de grands parkings. Le site est impressionnant, niché en pleine nature, comme caché entre 2 falaises, c’est à voir !

A cet endroit où la nature a repris ses droits, la chaleur et la sécheresse semblent régner. Pourtant, au fond de ce canyon, se cache une rivière rafraîchissante. Cet endroit est une pépite ! Ce lieu enchanteur se mérite car la descente dure environ 45 minutes… qu’il faudra remonter bien entendu ! Prévoyez de bonnes chaussures, casquette et de quoi vous désaltérer, si vous y allez en été, car il y fait très chaud. Mais une fois en bas… quel spectacle ! Vous pouvez suivre la rivière et vous baigner dans ses eaux fraîches et claires. C’est un endroit magnifique, reposant, zen… on n’a plus envie d’en partir ! Un petit bijou préservé.


Où dormir à Ragusa?

Sans aucun doute au B&B Vista Iblea – Via del Mercato 55/57, 97100 Ragusa. Julia se plie en 4 pour vous faire plaisir pour le petit déjeuner, elle vous conseille restaurants, visites et meilleurs itinéraires, et l’appartement est au top – murs en pierres, et vue sur la vallée de Ragusa époustouflante ! Et ce B&B est bien situé : au centre de Ibla, près de la Piazza del Duomo et des petits restaurants. Nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce B&B.


Etape 2 : AGRIGENTE

La Scala dei Turchi

Il s’agit certainement de la plus belle plage près d’Agrigente, et l’une des plus belles de la Sicile avec ses eaux turquoises et ses hautes falaises de calcaire sur lesquelles vous pouvez vous promener. C’est un endroit complètement insolite ! Une merveille de la nature. On dirait que l’érosion a sculpté des marches sur ces falaises, et vous n’aurez qu’une envie : aller y grimper !

L’endroit est très convoité des touristes. Un parking payant se trouve à proximité, et vous permet d’accéder aux falaises par un sentier. Vous pouvez en profiter pour un moment baignade, et si possible, attendez le coucher du soleil. Ses reflets orangés sur les falaises provoquent un moment d’émerveillement.


La vallée des temples d’Agrigente

Il existe plusieurs sites archéologiques avec des temples en Sicile : Agrigente, Selinonte et Segeste. Nous avons choisi de n’en visiter qu’un seul, surtout par manque de temps. Nous avons donc opté pour le site le plus connu : celui d’Agrigente, classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997. La Valle Dei Templi est l’un des sites touristiques les plus visités de l’île italienne.

C’est un voyage à travers des siècles d’histoire qui vous attend dans la Vallée des Temples. Le site est magnifique, le nombre de temples et leur état de conservation est vraiment surprenant. Dans ce décor romanesque, on compte 8 temples doriques dont 2 très bien conservés : le temple de la Concordia et le temple d’Hera datant tous deux du Vè siècle avant JC. La balade est très agréable, elle dure environ 3 heures. En été, il y fait chaud, et l’ombre se fait rare : prévoyez chapeau et bouteille d’eau.

  • Infos pratiques : à Agrigente, la vallée des temples est bien indiquée, et en plus vous ne pouvez pas la rater, les temples sont en hauteur et visibles de loin!
  • Le site est ouvert de 8h30 à 19h00 (même 23h00 en été – super pour voir les temples illuminés). Tarif : environ 10€ et gratuit pour les moins de 18 ans. Grand parking payant sur place.

Où dormir à Agrigente?

Je vous conseille le B&B I Segreti della Valle – Via Panoramica dei Templi 29 – Ingresso Piazza Bonamorone, 92100 Agrigente. Plus un hôtel qu’un vrai B&B, mais l’endroit est superbe, en face de la vallée des temples, et le petit déjeuner est au top. Le parking juste devant est un plus. Pour aller au centre ville, il vous faudra néanmoins prendre la voiture. Le centre d’Agrigente est sympathique, vous pouvez vous promener dans les ruelles de la vieille ville, où vous trouverez monastère, églises et commerces.


Etape 3 : TRAPANI

La route des marais salants de Marsala à Trapani

En allant d’Agrigente à Trapani, on suit la route du sel. Ces marais salants sont très touristiques avec leurs beaux moulins à vent et les reflets rosés sur le sel au coucher du soleil. Vous trouverez plusieurs sites sur la route, arrêtez-vous pour prendre quelques photos et admirer les salines. On vous propose parfois la visite des salines en barque, pourquoi pas ?


Le village perché d’Erice

Erice est un petit village médiéval, perché sur les montagnes à 750 mètres d’altitude. Il domine Trapani, San Vito lo Capo et les îles Eygades. C’est un excellent point de vue, certes très touristique, mais qui vaut le coup d’œil. Flânez dans les ruelles caladées du centre ville et découvrez peu à peu le charme de cette bourgade taillée à même la roche.

Pour vous y rendre, vous pouvez y aller en voiture (compter 30 mn de Trapani et parking payant), mais je vous conseille plutôt de prendre le téléphérique au départ de Trapani, cela vous coutera environ 9€ A/R et la vue est époustouflante !

A Erice, vous visiterez le château et découvrirez le centre du village avec ses maisons de pierre et ses jolies boutiques. Dans la ruelle principale, ne manquez pas la pâtisserie de Maria Grammatico, c’est une institution à Erice ! Laissez-vous succomber à la tentation avec ses pâtisseries typiquement siciliennes : délices à base de pâte d’amande, cannolis…


Longer la côte entre Monte Cofano et San Vito lo Capo

San Vito lo Capo est une belle plage, très réputée. Mais autant vous dire qu’en plein été, il est difficile d’y faire une halte car elle est prise d’assaut. Vous pouvez néanmoins longer la côte : cela vous permettra d’avoir de beaux points de vue sur cette côte sauvage et authentique, et de trouver d’autres endroits plus tranquilles pour vous baigner.


La ville de Trapani

Trapani est divisé en 2 parties : la ville et le centre historique. La ville est intéressante si vous souhaitez faire un peu de shopping dans des boutiques modernes de la Via Giovanni Battista Fardella, sinon peu d’intérêt au niveau touristique.

En revanche, le centre historique est très intéressant pour son côté animé et son patrimoine. Pour apprécier Trapani, c’est donc dans le centre historique que vous allez vous faire plaisir. Entre monuments baroques typiques de la Sicile, et bord de mer avec petits bateaux colorés, on apprécie l’endroit. La vieille ville est aussi très animée en soirée, et ça c’est plutôt sympa !

Petite info : En face de Trapani se trouvent les îles Egades : Favignana (la plus grande et la plus touristique), Levanzo et Maretimo. Des ferrys vous y emmènent depuis Trapani. Ensuite, vous pouvez louer des vélos sur place pour visiter les îles, et vous y découvrirez des plages paradisiaques. C’est une excursion que je n’ai pas eu le temps de faire…à mon grand regret !


Etape 4 : SANT’AGATA DI MILITELLO via PALERME

La ville de Palerme

L’incontournable ville de Palerme, capitale de la Sicile, est la prochaine étape. Palerme est une ville qui a profité de la présence de plusieurs civilisations, qui s’y sont succédées et y ont laissé leur empreinte. Palerme est réputée pour avoir un patrimoine historique hors du commun. Au détour de chaque rue, vous êtes subjugués par les belles bâtisses. C’est une ville où l’art est présent partout.

Pas facile de se garer à Palerme. Le centre ville est entièrement piéton. On se gare donc à l’extérieur, dans une rue ou dans un parking payant, et on franchit à pieds l’enceinte du centre historique.

Palerme est une capitale, les rues sont animées, et le centre est idéal pour faire du shopping et profiter d’un bon déjeuner italien dans un des restaurants.

Palerme regorge de sites historiques, de belles églises et de magnifiques palais. Flânez dans les ruelles et contemplez ! Promenez-vous dans le centre historique, longez le port, et bien sûr n’oubliez pas l’incontournable cathédrale.

La cathédrale de Palerme a été érigée au XIIè siècle sur une ancienne mosquée. Elle présente un mélange de styles différents en raison des différentes religions qui se sont succédées à Palerme. Vous ne pourrez pas rester insensible à la beauté de cette cathédrale… elle est majestueuse !

Petite info : Pour rentrer dans la cathédrale, vous devez avoir une tenue ‘respectueuse’ : les épaules couvertes (pas de débardeur ni même de décolleté) et pas de short ou jupe courte – si vous n’êtes pas assez couvert, on vous refusera l’entrée sauf si vous achetez une ‘cape’ à l’entrée.

En continuant sur la rue principale – Corso Emanuele – admirez l’architecture des bâtiments sur votre chemin, et flânez jusqu’au carrefour des Quattro Canti. Vous pourrez y contempler quatre façades réalisées entre 1609 et 1620 qui représentent les 4 saisons et sont surmontées par les blasons royaux.

La Piazza Pretoria est incontournable également avec sa fontaine aux statues, très bel exemple de la renaissance toscane. C’est un florilège de superbes monuments que vous allez trouver sur votre chemin : le Palazzo Castrone Santa Ninfa, le collegio Massimo dei Gesuiti, l’Eglise Saint Jean des Ermites, église médiévale normande qui est l’un des monuments les plus emblématiques de Palerme.

Je vous suggère de prolonger votre balade tout au bout du Corso Emanuele pour aller admirer les Ficus géants et très impressionnants du jardin Garibaldi. Vous arriverez alors près du port, où vous aurez tout loisir de profiter de l’air marin !


Sant’Agata di Militello

A vrai dire, cette étape était un peu la pause de notre road trip, une pause nature et plage. Pas grand chose à visiter à Sant’Agata, ni même dans les villes aux alentours, si ce n’est quelques petites pizzerias sympas !

Le charme de cette étape, c’est l’hébergement ! Le B&B Giardino di Sicila est un petit écrin de bien-être, mais aussi un lieu insolite. Si vous aimez la nature, la tranquillité, ce moment est pour vous !

Un vrai havre de paix dans un parc de 3 hectares où la nature resplendit : fleurs, oliviers, citronniers, figues de barbaries… Les ânes sont là aussi ! Et tout ça avec une vue à couper le souffle sur la baie de Sant’Agata.

Les logements en forme d’igloo sont insolites, d’une déco simple mais suffisante. Et nos hôtes ? Margherita et Reginaldo sont absolument charmants et aux petits soins, prêts à se couper en 4 pour vous faire plaisir et à vous donner plein d’idées pour vos balades…

Le petit déjeuner est fait de fruits frais du jardin, de pâtisseries et confitures maison (figue de barbarie, c’est top !). Vous pouvez aussi dîner le soir, sur la terrasse avec vue sur le coucher de soleil. Un moment de bonheur et un repas sicilien fait maison avec des produits locaux.


Moment de détente sur la plage de Capo d’Orlando

Profitez d’une jolie plage qui nous a été recommandée par nos hôtes : la plage San Gregorio. Elle offre une eau turquoise et une vue sur les îles Eoliennes : sept îles – sept volcans. C’est une plage de petits galets, mais elle est très agréable, calme, peu fréquentée par les touristes.

De la plage, on aperçoit au loin les volcans, dont les plus connus : le Stromboli et le Vulcano. Vous pouvez d’ailleurs aller visiter ces îles, des bateaux les desservent au départ de Milazzo ou Messina.


ETAPE 5 : MILO et l’ETNA

Visiter la vieille ville de Taormina

Sur la route de Milo, arrêtez-vous à Taormina, une des plus belles villes de Sicile. C’est aussi l’une des plus touristiques ! D’ailleurs, en été, les sites d’intérêt sont assez difficiles d’accès, et mieux vaut laisser la voiture au pied de la ville. La vieille ville a beaucoup de charme. Promenez-vous au fil des ruelles, et profitez. De nombreux commerces d’artisanat local vous attendent, de belles terrasses aussi.

La ville est bâtie sur un promontoire rocheux et offre donc un point de vue imprenable sur la mer Méditerranée. La vieille ville a beaucoup de charme. Promenez-vous au fil des ruelles, et profitez. De nombreux commerces d’artisanat local vous attendent, de belles terrasses aussi. Le théâtre grec antique et la plage de Isola Bella sont très réputés également.


Où dormir près de l’Etna? Au B&B Villa Loriana à MILO

5ème et dernière étape du road trip : Milo. Nous avons choisi cet endroit pour sa proximité avec le Parc de l’Etna. Si vous cherchez une chambre d’hôtes près de l’Etna, pour pouvoir partir tôt le matin faire son ascension, je vous conseille La Villa Loriana.

Située à 11kms du parc de l’Etna, cette maison d’hôtes est pleine de charme. Jolies chambres, superbe jardin avec piscine et table de ping pong, parking fermé pour les voitures. Votre hôte, Luca, est aux petits soins pour vous et le petit déjeuner est top. Vous pouvez dîner sur place le soir, Luca vous cuisinera un repas de spécialités locales. Vous aurez toutes les explications que vous souhaitez sur la région ou sur l’Etna. Et petit plus : Luca parle français ! Tous ceux qui viennent à la Villa Loriana en repartent enchantés !

Le petit village de Milo est tout près à pieds et on y trouve quelques bons restaurants. D’autres petits villages autour sont très sympathiques également, calmes en journée mais bien animés en soirée.


Faire l’ascension de l’Etna

Dernière excursion de notre séjour et non des moindres… la découverte du mythique volcan sicilien ! On ne peut aller en Sicile sans visiter l’Etna. Ce majestueux volcan qui ne s’endort jamais très longtemps…

L’Etna est le volcan le plus actif et le plus haut d’Europe, avec 3320 mètres d’altitude. Actuellement, il enregistre en moyenne une éruption tous les ans.

Atteindre le sommet de l’Etna n’est pas chose facile. Mieux vaut bien s’y préparer, en organisant l’ascension à l’avance, et en s’assurant d’avoir le matériel adéquat. Cette ascension est une belle expérience, puisque vous allez gravir un volcan toujours en activité.

On trouve toute sortes d’excursions pour partir à la conquête de l’Etna, et à tous les prix. Certaines partent de la face Nord, d’autres de la face Sud, certaines avec des guides expérimentés, d’autres au coucher du soleil. Bref, il n’est pas facile de s’y retrouver ! C’est finalement notre hôte Luca, du B&B Villa Loriana, qui nous a expliqué les différentes façons de gravir l’Etna et les différents tarifs.

👉VOICI DONC QUELQUES CONSEILS…

Tout d’abord, sachez qu’on peut parfaitement faire l’ascension ‘classique’ de l’Etna sans guide expérimenté, comme le font la plupart des touristes d’ailleurs. Plusieurs possibilités s’offrent à vous, selon votre condition physique, votre envie… et votre porte-monnaie. Peu importe votre décision, vous devrez tout de même partir bien équipés !

👉SE RENDRE EN VOITURE AU REFUGE SAPIENZA

Il faut d’abord vous rendre au Rifugio Sapienza. En venant de Catane, vous allez passer par Nicolisi, entrer dans le parc national de l’Etna, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous allez traverser une région volcanique où la végétation a repris ses droits mais où demeurent les coulées de laves des précédentes éruptions. Epoustouflant !

Le parking du refuge Sapienza est payant. On trouve autour du parking des boutiques et des restaurants, c’est un lieu très touristique vous vous en doutez ! Le parking est situé à 1900 mètres d’altitude. Si vous ne souhaitez pas monter en haut de l’Etna, vous pouvez déjà découvrir le cratère Silvestri, considéré comme inactif, qui se trouve près du parking.

👉L’ASCENSION DE L’ETNA – TARIFS

On peut monter à pieds à partir du parking, sachant que le point le plus haut est à 2900 mètres, il faudra gravir 1000 mètres de dénivelé, il faut donc une très bonne condition physique et être bien équipé. Il faut compter 5 heures environ pour rejoindre le sommet à pieds. Vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’en haut mais le meilleur point de vue est au plus haut.

Si vous ne souhaitez pas faire toute la montée à pieds, vous devrez prendre le funiculaire – Funivia Dell’Etna – qui vous emmène à 2400 mètres d’altitude.  Il est ouvert de 9h à 15h45 en hiver et de 9h à 16h15 l’été, et il ne fonctionne pas lorsque le vent est trop fort ou en cas de brouillard. Les tickets s’achètent aux caisses du refuge Sapienza. Mieux vaut arriver tôt pour éviter la foule.

Aux caisses, on vous propose 2 types de tickets :

1) l’option Funiculaire à 30€ l’aller-retour + la montée en 4X4 jusqu’au cratère avec un guide à 65 € par personne. Total 95€ par personne.

Le funiculaire vous amène à 2400 mètres d’altitude, et le bus 4×4 vous conduit au cratère situé à 2900 mètres. Comptez environ 2H à 2h30 pour l’ensemble de l’excursion. À l’arrivée à 2900m, prise en charge par un guide. Et ensuite, vous faites le retour 4×4 et funiculaire.

2) l’option 2 (que je vous conseille si vous n’avez pas peur de marcher un peu et êtes en condition physique de le faire) : prendre juste le ticket A/R Funiculaire à 30€, et de 2400 à 2900 mètres, monter à pieds. Total 30€ par personne.

La montée à pieds se fait en 1 heure environ, elle n’est pas très raide au début, mais après ça se complique un peu. Vous pouvez suivre les voies des bus, c’est moins difficile mais lorsqu’ils passent (et c’est assez fréquent), vous prenez toute la poussière. Le mieux est donc de monter dans le sable, c’est plus difficile mais on prend son temps et on profite du décor. Arrivé à 2900 m, vous pouvez librement vous balader autour du cratère. Le paysage lunaire est époustouflant !

La descente se fait en 20 min environ, on peut courir dans le sable volcanique, c’est génial. Sachez qu’il est possible de monter au delà des 2900 mètres, mais c’est de l’escalade, à réserver aux personnes aguerries !

👉PARTEZ BIEN EQUIPES !

Nous en avons vu des touristes à nos côtés en tongs et en short… mais c’est à déconseiller ! Lorsque le vent se met à souffler et vous envoie sable et cailloux volcaniques, vous avez intérêt à être équipé !

Le sable volcanique se met partout, dans les chaussures, dans les poches, dans les yeux ! Sachez qu’on peut louer doudounes et chaussures de rando en sortant du téléphérique.

Prévoyez :

  • de bonnes chaussures (attention le sable est noir, donc si vous partez avec des baskets blanches…), et mieux vaut que vos chevilles soient soutenues !
  • un pantalon
  • un blouson avec capuche pour vous protéger du froid (on est en altitude!) et du sable
  • casquette, foulard et lunettes

Et surtout, si possible, choisissez une journée plutôt ensoleillée, idéal pour la vue et pour les photos. Vous vivrez alors un moment extraordinaire et plein d’émotion, qui restera gravé dans votre mémoire et dans votre cœur !

Enfin, dernière chose, vous allez voir des anciens cratères, des fumerolles se dégager du cratère en activité, du soufre, mais ne vous attendez pas à voir des étincelles et de la lave dans les cratères (heureusement d’ailleurs !).  Et n’oubliez pas de rapportez en souvenir quelques pierres de lave.

L’Etna est incontournable pour ses paysages lunaires et sa vue panoramique. Il est impressionnant de savoir qu’on marche sur ce monstre prêt à cracher à tout instant. Gravir l’Etna est une expérience à vivre à fond, une belle épreuve du genre de celles dont on se souvient !


Voici le planning des 2 semaines :

  • Jour 1 : Matin Arrivée à l’aéroport de Catane et route vers Ragusa. AM : visite de Ragusa
  • Jour 2 : Journée à Syracuse (visite de la ville et visite du parc archéologique)
  • Jour 3 : Nécropole de Pantalica – Soirée dans Ragusa
  • Jour 4 : Matin : Route vers Agrigente – AM : Scala Dei Turchi
  • Jour 5 : Vallée des Temples – Soirée dans Agrigente
  • Jour 6 : Matin Route vers Trapani et Visite des moulins de Marsala AM : visite de Trapani
  • Jour 7 : Journée au village d’Erice et balade en soirée dans Trapani
  • Jour 8 : Balade sur la côte jusqu’à San Vito lo Capo et AM plage
  • Jour 9 : Journée à Palerme et route vers Sant’Agata di Militello en fin de journée
  • Jour 10 : Journée Plage de Capo d’Orlando – Soirée dans Sant’Agata
  • Jour 11 : Visite de la vieille ville de Taormina et route vers Milo
  • Jour 12 : Journée à l’Etna – Soirée à Milo
  • Jour 13 : Dernier jour : possibilité de retourner à Taormina voir le théatre grec ou se baigner à Isola Bella, ou visiter Catane (nous y sommes allés, c’est une jolie ville), ou encore faire du shopping dans une de ces 2 villes pour rapporter quelques souvenirs.
  • Jour 14 : Aéroport de Catane pour le retour en France….

Voilà les étapes d’un road trip en Sicile qui permet de voir les principaux joyaux de l’île. La Sicile va vous ravir grâce à son riche patrimoine, sa gastronomie locale, sa nature préservée qui va vous ressourcer, et ses belles plages qui assouviront votre envie de détente.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :