Aller au contenu
Accueil » L’Abbaye de Royaumont, une visite étonnante dans le Val-d’Oise

L’Abbaye de Royaumont, une visite étonnante dans le Val-d’Oise

    L’Abbaye de Royaumont est certainement l’une des plus belles abbayes cisterciennes d’Ile de France. Elle se trouve dans un cadre idyllique, boisé, et entouré de plans d’eau et de canaux, une petite merveille !

    L’histoire de cette abbaye remonte à Saint Louis. Elle a connu de nombreux bouleversements qui l’ont façonnée au fil des siècles jusqu’à en faire le remarquable édifice que l’on connaît aujourd’hui. L’Abbaye de Royaumont, c’est une visite étonnante au cœur d’une nature préservée. Un petit havre de paix !


    Un peu d’histoire…

    L’abbaye de Royaumont a été fondée en 1228 par Saint Louis et sa mère Blanche de Castille. Saint Louis a séjourné à de nombreuses reprises dans cette abbaye cistercienne.

    Cette abbaye a connu une histoire mouvementée. Mise aux enchères en 1791, elle a été rachetée par le banquier de jeu de Marie Antoinette qui la transforma en filature de coton. L’église fut alors détruite et ses matériaux utilisés à la construction d’un village ouvrier. Mais la filature fit faillite et ferma en 1859.

    Royaumont redevint alors une abbaye, de 1869 à 1905, et fut restaurée dans un style néogothique. Puis arriva la 1ère guerre mondiale. Pendant cette période, l’abbaye abrita un hôpital, puis devint dans les années 30, le Foyer de Royaumont, un lieu de travail et de repos pour artistes et intellectuels.

    L’abbaye appartient depuis 1964 à la Fondation Royaumont, qui a pour but d’entretenir et d’embellir ce patrimoine. Elle est maintenant classée aux Monuments Historiques, accueille des artistes du monde entier et est même devenue un lieu de formation et de production artistique internationalement reconnu.


    La visite de l’Abbaye de Royaumont

    Dès l’entrée, l’abbaye s’impose, majestueuse, avec ses reflets dans l’eau. On a envie d’en voir plus !

    Le cloître

    On commence la visite par un magnifique cloître gothique. Absolument impressionnant, avec ses voûtes et sa fontaine centrale. Au milieu, un jardin paysager à la française donne de la couleur au cloître, c’est superbe ! Pour la petite histoire, il faut savoir que les moines empruntaient les galeries de ce cloître pour se rendre à leur lieu de travail ou de prière.

    Le réfectoire

    La découverte continue par le réfectoire. Cette pièce est un véritable chef d’œuvre de l’art gothique, avec ses voûtes et ses carreaux au sol. Le sol du réfectoire a été refait en 2002. Lors de cette rénovation, près de 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis ont été posés, fabriqués selon des techniques médiévales.

    Ce sont 120 moines qui pouvaient prendre place dans cette pièce pour se restaurer dans le silence. Il arrivait que Saint Louis vienne lui-même les servir.

    Au fond du réfectoire, un escalier en bois mène à une chaire appelée ‘la chaire du lecteur‘. Pendant le repas des moines, un des religieux prenait place dans la chaire pour faire la lecture aux autres. A côté, un orgue impressionnant. Il a été réalisé par Cavaillé-Coll en 1864 et a été installé à Royaumont en 1936. Il est composé de 2573 tuyaux !

    Le bâtiment des cuisines

    Chaque étape de la visite vous transporte dans un univers différent, à l’instar du bâtiment des cuisines avec ses voûtes impressionnantes.

    Une ouverture dans le mur permettait à l’époque aux moines, qui prenaient leur repas dans le réfectoire jouxtant les cuisines, de venir chercher leur plat. Une porte leur donnait aussi accès à la fontaine d’eau potable, située dans le cloître.


    La visite des jardins

    7 hectares de jardins entourent l’Abbaye de Royaumont. Des canaux les traversent, c’est bucolique et boisé, un endroit paisible et calme où l’on peut se ressourcer.

    Le parc et le jardin potager

    Le jardin potager a ouvert en 2014. Il est traité en permaculture, et concilie le potager traditionnel et une production expérimentale : la technique consiste à laisser chaque plante se régénérer et à obtenir un ré-encensement naturel. Une technique de culture naturelle en faveur de la biodiversité. Dans ce jardin sont cultivés environ 130 variétés de végétaux comestibles et 60 arbres fruitiers. Cet endroit est également un lieu de calme et d’inspiration pour les artistes.

    Le jardin médiéval des neuf carrés.

    Ce jardin, près des cuisines, comprend 9 carrés surélevés et cernés de branches de châtaigner. Un joli jardin de fleurs et d’herbes aromatiques d’inspiration médiévale. Les plantes sont sélectionnées tous les 3 ans sur un thème particulier. La période 2016-2019 a pour thème ‘Entre Orient et Occident’, le voyage des plantes au Moyen Age. Il s’agit là d’avoir une réflexion sur l’origine des plantes, sur l’exploration de terres inconnues et sur les échanges commerciaux qui ont permis d’importer ou exporter les plantes.

    La Fondation Yves Rocher est partenaire de ce jardin depuis la création du projet en 2004, la fondation ayant pour but la sauvegarde du monde végétal et de la biodiversité. Un guide des plantes présentées sur le site vous est remis à l’entrée.

    L’Abbaye de Royaumont attire par sa beauté et son environnement. Le monde du cinéma ne s’y est d’ailleurs pas trompé. Plusieurs films ont été tournés à l’Abbaye de Royaumont : « Hibernatus » avec Louis de Funès, « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » avec Coluche, ou encore « Poussières d’Amour » avec Carole Bouquet et Isabelle Huppert.


    Infos pratiques

    • Sur place, se trouvent l’Hôtellerie et la Table de Royaumont. Eh oui, un dîner et une nuit à l’abbaye, c’est possible ! A réserver en ligne : https://www.royaumont.com/fr/hotellerie-table
    • Plus d’infos, tarifs et horaires : https://www.royaumont.com/
    • Beaucoup de concerts et évènements culturels ont lieu à Royaumont, consultez le programme sur le site internet de la Fondation.

    L’Abbaye de Royaumont… Et après ?

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :