Aller au contenu
Accueil » Guide complet pour visiter Street Art City et l’Hôtel 128

Guide complet pour visiter Street Art City et l’Hôtel 128

    Street Art City est un endroit surprenant, caché dans la campagne bourbonnaise, et plus exactement à Lurcy-Levis, petite ville de l’Allier perdue au milieu des champs, là où personne ne s’attend à trouver du street art !

    Haut lieu du street art et référence incontournable en la matière, Street Art City est un endroit unique au monde : 22000m2 de fresques, 300 artistes venus des 4 coins de la planète pour laisser libre cours à leur imagination et à leur fibre artistique. Ca vous laisse pantois ? Et encore, vous n’avez rien vu !

    Plusieurs endroits sont à visiter sur le site : les espaces extérieurs, l’espace Artshop Gallery, et l’Hôtel 128. Même l’espace de restauration vous fait voyager dans l’art urbain le temps de votre repas ! Vous aimez le street art ? Alors, n’hésitez plus et visitez Street Art City !


    Un peu d’histoire…

    Pour la petite histoire, c’est en 2015 que Sylvie et Gilles Iniesta découvrent un ancien centre de formation France Telecom désaffecté. Ils ont alors l’idée géniale de le transformer en un lieu inédit réservé aux artistes urbains.

    Les demandes affluent et le projet va trouver un engouement incroyable. Les artistes viennent du monde entier dans cet atelier géant, ils vont même résider sur place le temps d’exercer leur art. L’immense site va petit à petit se parer de couleurs et de fresques exceptionnelles.

    Street Art City bombes peintures

    Tous les ans depuis son ouverture, de nouveaux artistes viennent y démontrer leur talent et recouvrir les murs de leurs créations. Génial, non ?

    Lors de la visite du site, vous allez être émerveillés par la qualité et la diversité des fresques, vous aurez des coups de cœur, ressentirez de l’émotion, adhérerez à certains messages plutôt qu’à d’autres… bref l’ascenseur émotionnel sera au maximum !

    Street Art City fresque 1

    Et finalement, c’est ce qu’on recherche dans le street art : les artistes nous font passer des messages par le biais de leurs fresques, on regarde, on admire, on explore, on essaie de comprendre, et puis on est ému… ou pas, mais en tous cas on adore !


    Les espaces extérieurs de Street Art City

    Lorsqu’on arrive à l’entrée du site, le panneau de signalisation ‘Street Art City’ nous met déjà dans l’ambiance. On a vraiment l’impression d’arriver dans une ville dédiée au street art, alors quand on est fan de cet art urbain, on est forcément aux anges ! On se dit que visiter Street Art City, c’est sûrement en prendre plein les yeux (ce qui n’est pas faux !).

    Street Art City entrée

    A l’aide d’un livret explicatif, vous allez partir à la découverte du site et de ses bâtiments, sur lesquels se trouvent plus de 80 fresques monumentales. Prenez le temps de vous balader, d’admirer, de contourner les bâtiments. Il y a toujours une petite fresque tapie dans un coin et que vous n’aviez pas vue.

    Street Art City Alice

    Vous allez vous retrouver devant les créations artistiques de Ted Nomad, Zeso, Aero, KEV1, Daco, Kelkin, Snake, Depose, SimpleG… pour n’en citer que quelques-uns. Comme vous l’aurez compris, vous avez affaire ici à des artistes bien connus de la discipline. Ce qui vous donne une idée de la richesse artistique présente sur le site.

    Street Art City extérieur

    Je ne vais pas vous montrer toutes les fresques, sinon vous n’auriez plus de surprise lors de votre visite. Je vais juste vous parler de mes coups de cœur, des fresques que j’ai préférées, celles qui m’ont le plus touchée. Ce bel échantillon vous permet déjà d’imaginer ce que vous allez découvrir lorsque vous allez visiter Street Art City.


    Street Art City Aero

    AERO : Je suis une grande fan de cet artiste. Il y a un tel réalisme dans ses fresques, les visages et les mains de ses personnages sont infiniment précis, et l’émotion est là, ça ne fait aucun doute !


    Street Art City Zeso

    ZESO : Cet artiste est très présent à Street Art City, mais ce n’est pas pour me déplaire car j’adore son originalité et ses fresques hautes en couleurs. Il y a toujours une part d’énigme dans une peinture de Zeso, il a le talent d’insérer dans chaque tableau quelques détails grâce auxquels on le reconnaît. Autre particularité : la plupart de ses fresques ont un côté dessin animé qui finalement nous embarque dans un monde imaginaire enfantin. C’est presque régressif mais on aime bien !


    Street Art City Snake

    SNAKE : Cette fresque sur la justice me plaît beaucoup, mais d’une manière générale, je suis fan de l’art de Snake. Cet artiste toulousain joue élégamment avec les couleurs et les lettres pour nous faire passer ses messages.


    Street Art City Ted Nomad

    TED NOMAD : On reconnaît cet artiste à ses émouvants portraits en noir et blanc. Des fresques qui sont faites au pochoir, d’une précision incroyable et d’une grande qualité.


    A Street Art City, tout est fait pour que les artistes exposent leur talent au public, aussi bien sur les murs du site que dans des galeries. Au sous-sol du bâtiment principal, des artistes exposent régulièrement leurs toiles, j’ai d’ailleurs pu assister lors de ma visite aux expos-vente de Ted Nomad et de Zeso.

    Quant à l’espace restauration, c’est une vraie galerie d’art ! On y trouve des peintures de plusieurs artistes et de styles différents. Ce n’est finalement plus de l’art urbain, mais de l’art tout simplement, car les fresques murales des rues se retrouvent sur des toiles et deviennent de véritables œuvres d’art.

    On aime ou on n’aime pas… Ca sort un peu du principe de l’art urbain, mais finalement avoir une toile d’un street-artiste chez soi devient très branché, et la côte des artistes s’envole. Moi ça ne me déplaît pas, et j’avoue même que j’aurais pu repartir avec une toile si les prix n’avaient pas atteint des sommets !

    N’hésitez pas à profiter de l’espace restauration, déjeuner au milieu des toiles vous permet de rester dans l’ambiance de votre journée de visite. Prenez le temps d’admirer cette galerie d’art tout autour de vous, les toiles y sont superbes. Une ambiance sympa, un service au top, et on y mange un snacking de bon rapport qualité prix. Idéal pour votre pause du midi.


    S’immerger dans l’univers de l’Hôtel 128

    L’immersion dans l’hôtel 128 est une expérience extraordinaire et tellement inédite ! L’Hôtel 128 est un bâtiment désaffecté, ancien dortoir du centre de formation, dans lequel 128 chambres ont été repeintes par des street-artistes.

    Street Art City Hôtel 128

    C’est équipé d’une lampe frontale que vous aller partir dans un univers très sombre à la découverte de ces chambres. On a presque l’impression d’être dans l’illégalité et de pénétrer dans un squat sans en avoir le droit, c’est même à la limite d’une visite urbex, mais cela créé une atmosphère tellement géniale !

    Street Art City fresque 2

    Et alors là, vous allez en prendre plein les yeux : 128 chambres repeintes par 128 artistes différents, et donc 128 univers dans lesquels on est en totale immersion ! Le principe de cette visite me rappelle d’ailleurs celui de la piscine Molitor à Paris où l’on visite 78 cabines relookées par 78 street artistes différents (si vous souhaitez lire mon article sur Molitor, c’est ici).

    Street Art City fresque 3

    A l’hôtel 128, on entre dans une chambre, on ferme la porte derrière soi, et on est totalement immergé dans l’œuvre de l’artiste. Non seulement les chambres sont peintes, mais elle sont aussi décorées avec des objets laissés ça et là par les artistes.

    Street Art City fresque 4

    Le ressenti est forcément différent dans chaque chambre, on est emporté dans un tourbillon de sensations incroyables ! Chacune de ces chambres vous procurera une émotion bouleversante et fera travailler votre imagination, c’est sûr ! Vous allez ressortir de l’Hôtel 128 complètement enivré, ravi d’avoir découvert autant d’artistes et de style différents, presque fatigué d’avoir ressenti en peu de temps autant d’émotions différentes, mais ce qui est sûr, c’est que vous aurez envie d’y retourner !


    Bien sûr, je ne vais vous montrer que quelques chambres, alors voici une petite sélection de mes préférées :

    Rainbow Cycle Life : la chambre 57 de AERO

    Une chambre aux couleurs arc-en-ciel très émouvante, comme le sont toujours les fresques de Aero. Le cycle de la vie, si bien représenté du bébé jusqu’à la vieille dame aux rides très marquées, en finissant même par la tête de mort derrière la porte. Tout est si réaliste dans l’univers d’Aero, j’adore !


    Dans Quel Monde Vuitton : la chambre 6 de Damien-Paul-Gal

    Un artiste reconnu pour sa façon originale de détourner les marques célèbres. Le message passe et vous fait réfléchir. Le côté artistique qui mêle peinture et planches de bois sublime les fresques de cet artiste.

    Street Art City Damien-Paul-Gal 1
    Street Art City Damien-Paul-Gal 2

    Liberté : la chambre 18 de Rachel Bergeret

    Une chambre très girly qui apporte un peu de légèreté dans cet univers sombre de l’Hôtel 128. Une jolie chambre, un décor réussi, et un message de liberté qui pousse à la réflexion.

    Street Art City Rachel Bergeret 1
    Street Art City Rachel Bergeret 1

    Bambouseraie : la chambre 26 de Mosko

    Mosko est un artiste que j’ai découvert au Clos du Chêne à Montévrain. Ses fresques sont magnifiques, colorées, et ici bien mises en valeur avec l’effet bambouseraie et la boiserie au mur. On est dépaysé dans cette chambre, c’est une vraie invitation au voyage, et on a l’impression de se retrouver sur le continent africain. Bref, un artiste que j’apprécie.

    Street Art City Mosko 1
    Street Art City Mosko 2

    Fight for your Right : la chambre 63 de SNEK

    Une chambre à dominante rouge qui nous plonge dans une ambiance asiatique. Même la déco au sol vous emporte dans l’univers des ninjas. Mais Snek est un artiste surprenant qui peut facilement changer d’univers artistique et vous embarquer dans une autre atmosphère avec la chambre 73 Be Disturbed ‘Human is a virus’.

    Street Art City Snek 1
    Street Art City Snek 2
    Street Art City Snek 3

    L’espoir : la chambre 9 de ISH

    Un artiste ukrainien dont on ne sait pas grand chose, mais une superbe réalisation sur l’espoir. Je la trouve émouvante : ce petit garçon semble attendre que l’eau arrive pour partir avec son bateau. Et les bateaux de papier posés là par l’artiste ajoutent une jolie touche poétique à cette fresque.

    Street Art City ISH

    Welcome to my House : la chambre 64 de Simple G

    Un portrait tellement réaliste que nous propose ici Simple G. Le bâtiment est désaffecté, les chambres bien évidemment non chauffées, le vieux marin porte un bonnet et une veste chaude, ses bouteilles de bières sont jonchées sur le sol, son radiateur est rouillé, le moisi s’est installé dans la pièce, et tout ça vous fait ressentir une émotion indescriptible.

    Street Art City Simple G

    Mon avis sur Street Art City ?

    Je pense que vous l’aurez compris, je suis absolument fan de cet endroit ! C’est un lieu qui est sans cesse en renouvellement et qui mérite d’être visité chaque année ou presque.

    En effet, même à Street Art City, les fresques sont éphémères. Le site a beau être immense, il a ses limites, les œuvres sont donc renouvelées régulièrement, soit parce qu’elles s’abîment, soit parce que les artistes qui les ont dessinées souhaitent les recouvrir par une fresque plus récente.

    Street Art City se visite sans contrainte et en toute liberté. Vous commencez par où vous voulez : les extérieurs, l’Hôtel 128, les galeries. Vous pouvez passer la journée sur place, et vous poser à toute heure, pour un café ou pour déjeuner, à l’espace restauration. Mais en tous cas, prenez votre temps et … PROFITEZ !… ENJOY !😉

    • Infos pratiques :
    • Site internet de Street Art City
    • Dates d’ouverture : le site est fermé en hiver – Ouverture de mai à novembre
    • Horaires : de 11h00 à 19h00 – dernière admission 16h30
    • Tarif adulte : visite complète 20 € (extérieurs + galeries + Hôtel 128)
    • Parking sur place
    • Adresse : Street Art City – 03320 LURCY-LÉVIS (dans l’Allier, près de Moulins)
    • Office de tourisme de Moulins : Moulins tourisme

    Cette visite de Street Art City fait suite à une invitation de l’Office de Tourisme de Moulins, que je remercie pour son accueil, ses conseils, et l’organisation de ce chouette week-end découverte.


    Visiter Street Art City et l’Hôtel 128… Et après ?

    11 commentaires sur “Guide complet pour visiter Street Art City et l’Hôtel 128”

    1. depuis que je suis passée devant cet été et que je t’en ai parlé, je suis dans les starting block pour y aller… mais la situation sanitaire et d’autres empêchements m’ont obligé à différer le projet.. qu’importe, ton article me donne un avant goût pour patienter encore ! j’aime énormément les portraits de AERO,et également les fresques de ZESO (je suis fan de BD, ceci explique cela 😉 ).
      Merci de nous avoir partagé tes coups de coeur, tu as su capter et retranscrire une belle émotion !

      1. En effet voilà un petit avant goût de ta future visite 😁 De l’émotion tu en auras forcément, il y a des fresques qui vont te toucher plus que d’autres et dont tu vas te souvenir longtemps. Réouverture de Street Art City le 1er mai (en principe 😷), tu n’as plus qu’à organiser cette petite visite. Belle journée à toi.

      1. Pour les passionnés de street art c’est un endroit génial, mais c’est aussi pour ceux qui aime l’art d’une manière générale, un endroit très riche comme tu le dis. Un endroit hors du commun aussi avec l’hôtel 128. Belle journée à toi Anne. Bisous

      1. Lorsqu’on est fan de street art c’est absolument génial. Mais c’est même un lieu tellement surprenant qu’il plaît à tous les amateurs d’art et d’endroits insolites. On peut en profiter pour visiter la ville de Moulins tout près de là, très intéressante au niveau historique et avec pas mal de musées. L’article sur Moulins est en ligne sur le blog. Bonne journée 😉

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :