Découvrir les trésors du Cap d’Agde

Le Cap d’Agde, petit coin de l’Hérault au bord de la méditerranée, est très connu pour ses plages, et surtout pour ses plages naturistes qui ont fait sa réputation internationale! Alors oui c’est une station balnéaire, très touristique, avec tout ce qu’il faut pour passer de bonnes vacances : de belles et longues plages de sable blanc, des restaurants, un Luna Park pour s’amuser, des discothèques (enfin pas en ce moment!🙁)…une ville animée de jour comme de nuit idéale pour passer un bel été, fiesta assurée! Mais vous vous doutez bien que je ne vais pas vous parler de son côté touristique qui attire les foules….mais plutôt aborder le côté nature et culture, car c’est une ville que j’aime aussi pour son patrimoine super intéressant!


La plage volcanique de la Grande Conque

Alors je vous dis que je ne vais vous parler plage…Et en fait si! Mais la plage de la Grande Conque a quelque chose de spécial…on n’y vient pas vraiment pour se baigner (sauf les fans de plongée..), mais plutôt pour observer le lieu et prendre des photos de ce spot sympa.

Cette plage est naturelle, sauvage, c’est une crique de sable noir et galets sculptée dans la roche sombre d’un ancien volcan. L’eau y est très claire et le contraste avec la roche basaltique est superbe. Un chemin longe la falaise, on le fait à pieds ou à vélo, et on peut prendre des photos tout au long du parcours. Paysage superbe et excellent spot photo !


Le port du Cap d’Agde

Ce port est très touristique avec beaucoup de restaurants, bars et boutiques, mais il est sympa d’aller y faire une balade. Allez-y le matin si vous souhaitez éviter la foule.

Il est agréable d’y flâner, l’endroit est sympathique, et y boire un café le matin dans un petit canapé face aux bateaux est un pur moment de bonheur!


Le musée de l’Ephèbe et d’Archéologie sous-marine

Le véritable atout culturel du Cap d’Agde est le Musée de l’Ephèbe. Ce musée unique en France est un petit bijou. On y trouve une superbe collection d’archéologie sous-marine trouvée dans les eaux aux alentours du Cap d’Agde : dans l’Hérault, dans l’étang de Thau et en mer. Il est impressionnant de voir la quantité d’objets retrouvés, leur ancienneté, et leur état de conservation.

Il faut savoir que la situation géographique d’Agde en fait depuis des siècles un passage idéal pour les échanges maritimes commerciaux, les fouilles sous-marines qui ont lieu depuis 50 ans ont donc permis d’y retrouver d’innombrables trésors ayant appartenu aux hommes préhistoriques, grecs, phéniciens, étrusques, celtes, wisigoths, sarrasins, vikings, espagnols, italiens….Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait quand même quelque chose de voir des objets ayant appartenu aux civilisations passées!

Parmi ces objets, on trouve des amphores grecques, des canons, des longues-vues, des ancres grecques et romaines, des cargaisons de vaisselle, des armements de la marine royale, des œuvres d’art… C’est un riche témoignage des civilisations qui ont navigué dans les eaux méditerranéennes et ont laissé ces trésors engloutis au fond des mers. Une collection superbe qui vaut le coup d’œil!

Le clou de la visite, ce sont les 3 chefs d’œuvre de bronze : l’Ephèbe, Césarion (enfant royal) et Eros aux ailes arrachées. L’Ephèbe a été découvert en 1964 et Eros et Césarion ont été trouvés par le même plongeur en 2001. Difficile de dater ces statues, Eros et Césarion dateraient vraisemblablement du Ier siècle avant ou après Jésus-Christ. On dit que ces 2 statues auraient fait partie d’un chargement d’œuvres d’art, commandé par un riche romain, transporté depuis la région de Naples par bateau, afin d’orner une grande et prestigieuse villa de la Narbonnaise.

L'Ephèbe
L’Ephèbe

J’admire la précision dans la fabrication de ces statues : l’Ephèbe a un corps parfaitement dessiné 😍, Césarion a des sandales bien sculptées et un parfait drapé de son vêtement, et Eros un brin potelé comme un enfant a des yeux bleus surprenants, limite dérangeants, qui semblent vous regarder fixement et vous dire quelque chose, on se sent aussi attristé devant ses ailes arrachées…dont une est mise en vitrine près de lui. Une collection émouvante.

Césarion
Césarion
  • Horaires d’ouverture au public :
  • De janvier à mai / de octobre à décembre : lundi au vendredi 10h00-17h30 / samedi au dimanche : 10h30/17h00
  • Juin à septembre : Tous les jours de 10h à 18h30
  • Fermeture annuelle : 1er mai, vacances de Noël et Jour de l’An
  • ADRESSE Musée de l’Éphèbe – Avenue des Hallebardes – 34300 LE CAP D’AGDE
  • Tél. : 04 67 94 69 60
  • Site internet : https://www.museecapdagde.com/
  • Tarif : 6€

J’espère vous avoir fait découvrir une autre facette du Cap d’Agde! Le but est de vous faire oublier l’association : ‘Cap d’Agde-naturisme’, car le Cap ce n’est pas que ça comme vous avez pu le constater! C’est justement un endroit où on peut aussi bien faire la fête et passer de bonnes vacances que se cultiver et découvrir de beaux paysages. Alors on y va?

4 réflexions au sujet de « Découvrir les trésors du Cap d’Agde »

  1. Merci Fabienne pour ce très bel article qui sent bon l’été et les vacances (même si nous n’y sommes pas encore !!). Je ne suis jamais allée au Cap d’Agde, mais à voir tes magnifiques photo, cela me rappelle étonnamment une petite ville maritime du sud de l’Espagne du nom d’Ametlla De Mar. J’y revois les superbes criques escarpées, la mer turquoise et le joli port de pêche. En revanche, pas de musée comme celui dont tu nous ouvres les portes… Bref un grand merci pour ton partage, bises.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui en effet ça nous fait du bien de rêver un peu à ce que pourrait être notre été, plage, crique, un petit café face au port… cela nous paraît tellement loin. Allez restons optimistes ! Je ne connais pas cette ville espagnole, je vais jeter un œil sur internet 😉 Je te souhaite une belle journée. Bises

      Aimé par 1 personne

  2. Oui en effet, je fais partie de ces gens qui ont des préjugés sur le Cap D’Agde et l’association « plage-tourisme-naturisme », mais heureusement tu es là pour rectifier le tir et nous proposer une autre facette ! la balade sur le port au petit matin, oui bien sûr, la plage volcanique et les couleurs un vrai bonheur photographique c’est certain, quand au musée, j’ignorai totalement son existence et j’avoue que comme toi ces témoignages des civilisations passées si bien conservés sont poignants ! merci donc pour cette belle découverte !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi Isa pour ce commentaire. Je suis ravie de t’avoir fait oublier tes préjugés sur le Cap d’Agde, c’était le but de l’article : faire découvrir le côté culturel et agréable de la ville ! Pari gagné!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s