L’Abbaye royale de Chaalis et le musée Jacquemart-André

Saviez-vous qu’il existe un musée Jacquemart-André dans l’Oise, et plus exactement à l’Abbaye de Chaalis ? Lorsqu’on parle du musée Jacquemart-André, on pense avant tout à celui de Paris. Mais pourtant, à Chaalis, en pleine forêt, dans un cadre verdoyant, se cache un petit bijou ! On y trouve une grande partie de la collection remarquable d’objets d’art et de tableaux de Nélie Jacquemart. Ce musée a d’ailleurs été légué par Nélie Jacquemart elle-même à l’Institut de France.

Alors, vous vous demandez peut-être pourquoi à Chaalis ? Eh bien, le domaine de Chaalis a été la dernière demeure de Nélie Jacquemart. Elle l’a acheté en 1902, et a décidé d’y rassembler les collections d’objets d’art et tableaux qu’avait amassées son époux Edouard André. Elle a complété elle-même cette collection par les objets rapportés de ses nombreux voyages. Une collection éblouissante !


1) L’Abbaye royale de Chaalis

Le domaine de Chaalis, classé aux Monuments Historiques, est constitué des vestiges de l’ancienne abbaye royale, de la chapelle Sainte-Marie et du château-musée Jacquemart-André. On y trouve également une belle roseraie, un magnifique parc et un étang. On peut donc passer un beau moment de détente dans cet endroit, c’est à la fois une belle découverte culturelle et un havre de paix à 45 minutes de Paris.

Le domaine de Chaalis est un endroit très visité pour son abbaye royale. Une abbaye cistercienne fondée en 1137 par Louis VI Le Gros, dont il reste aujourd’hui des vestiges.

C’est un endroit chargé d’histoire, on passe du temps à l’admirer, et à imaginer cette vaste abbaye qui a traversé des siècles d’histoire.


2) La chapelle Sainte Marie

Sur le domaine, il ne faut surtout pas manquer la visite de la Chapelle Sainte-Marie. Construite au XIIIè siècle, cette petite chapelle avec ses gargouilles extérieures originales, abrite le tombeau de Nélie Jacquemart-André.

C’est une superbe chapelle de style gothique, dont l’intérieur a été orné vers 1545 de fresques de Primatice, époque Renaissance. Les fresques sont absolument magnifiques, on s’assoit sur un des bancs et on les admire. Les vitraux illuminent la petite chapelle, c’est un lieu ou règne une atmosphère de bien-être et de recueillement.


3) Le musée Jacquemart-André

Face à l’abbaye, se trouve le musée. Il est interdit d’y prendre des photos, ce que je trouve dommage tant on aurait envie de repartir avec un petit souvenir des oeuvres qui nous ont touché ! En plus, ça m’aurait permis de vous montrer quelques cliché…

Il s’agit d’un château-musée, on visite donc les anciens appartements de Mme Jacquemart, la salle à manger, le salon, la bibliothèque, les chambres, et puisqu’il s’agit aussi d’un musée, dans toutes les pièces se trouvent des meubles et des œuvres d’art. La collection d’œuvres est très impressionnante, autant par sa diversité que par sa quantité. On en trouve dans toutes les pièces de la maison, rez-de-chaussée et étage. Un vrai bric à brac de superbes œuvres !

Parmi les œuvres exposées, on trouve des statues religieuses, des antiquités romaines et égyptiennes, des tableaux de grands maîtres (Giotto, Largillière, Van Loo…). Vous ne serez pas surpris de découvrir des tableaux de Nélie Jaquemart elle-même, puisqu’elle était artiste peintre.

La collection est tellement variée, qu’elle comprend également des œuvres d’art de la renaissance italienne, du moyen-âge, et tout un tas d’objets : meubles, malles, tapis, bouddhas, instruments de musique… achetés lors de ses voyages en Inde, en Chine, en Birmanie. Bref, c’est impressionnant de voir une telle quantité d’objets de cette qualité.

A l’étage, on termine la visite par un espace dédié à Jean-Jacques Rousseau. Dans cette pièce sont exposés des écrits du philosophe, des objets, des portraits le représentant, des bustes à son effigie. Il faut savoir que Jean-Jacques Rousseau a vécu tout près de Chaalis, au château d’Ermenonville. Cette collection avait été constituée par le marquis de Girardin, propriétaire du château d’Ermenonville, en mémoire de Jean-Jacques Rousseau, et a été cédée par ses descendants à l’Institut de France.


4) La roseraie

Derrière l’abbaye et la chapelle, presque cachée au fond du parc derrière des murs crénelés, se trouve une superbe roseraie. Elle accueille tous les ans, au moins de Juin, la fête de la rose. De nombreuses variétés se côtoient, plein de couleurs, plein de senteurs, c’est un jardin du bonheur !

La meilleure période pour la floraison est début juin. J’y suis allée un peu plus tôt, les rosiers n’étaient pas encore très fleuris, mais déjà quelques roses et beaucoup d’autres fleurs ont fait notre bonheur.


5) Le parc

Un magnifique parc bien entretenu où il fait bon se promener, pique-niquer, se reposer. Le parc de Chaalis est un bel écrin de verdure, un petit havre de paix. Cette belle balade autour de l’étang avec les oies bernaches et leurs petits vous ravira forcément !


Infos pratiques

Sur place, vous trouverez un atelier de parfums Yves Rocher et un jardin aromatique. L’atelier permet de faire son propre parfum et de découvrir les fragrances. Cet atelier est ouvert le dimanche à 15 H du 1er mars au 1er novembre.

  • Adresse du domaine de Chaalis : Abbaye royale de Chaalis – 60300 FONTAINE CHAALIS. Le domaine se trouve en face du parc d’attractions LA MER DE SABLE. On peut s’y rendre de Paris en bus avec la navette Mer de Sable départ Paris Porte Maillot, Boulevard de Gouvion Saint-Cyr, en face du Méridien.
  • Site internet pour plus d’infos, horaires et tarifs : chaalis.fr
  • Sur place : une boutique et un espace de restauration avec terrasse extérieure pour la période avril-septembre. Grand parking gratuit à l’entrée.


L’Abbaye royale de Chaalis…. Et après ?

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :